Des yaourts, sans yaourtière !

J'aime bien les robots de cuisine. Ça permet de faire tout plein de choses tout seul! Des carottes râpées fraîches, des smoothies l'été, de la purée bien mixée... Bref, on a l'impression d'être un super cuistot avec tout cet attirail! J'avais pensé me faire offrir une yaourtière, mais avec une raclette, un gaufrier, un barbecue électrique, un tajine électrique, une fondue chinoise et tous les autres petits robots, Chéri a fait les gros yeux! Il a rapidement évoqué l'absence de place pour y ajouter une yaourtière, et il faut bien le dire, il avait raison. 
Mon meilleur ami depuis le Quid et l'encyclopédie universalis, c'est internet. Et après quelques recherches, voici comment faire:

Pour cela, il vous faut :
 - un litre de lait, entier de préférence (moi je m'approvisionne à la ferme du village directement, c'est beau la vie à la campagne!),
- un yaourt du commerce,
- des arômes (vanille, chocolat,...),
- des petits pots (j'ai récupéré des yaourts en verre du commerce),
- une cocotte-minute,
- et, pour le fun, du colorant alimentaire!




Dans un premier temps, faites bouillir le lait s'il vient direct du producteur pour qu'il soit consommable sans risque et le laisser refroidir.
Faites chauffer la cocotte avec environ 5 cm d'eau à l'intérieur. Quand elle siffle, la laisser encore tourner une vingtaine de minutes.

Ensuite, mélanger le yaourt et le litre de lait. Ajoutez l'arôme choisi et le colorant (facultatif, rien n'empêche de les faire nature). Ce coup-ci, j'ai divisé mon lait en deux (500ml + 500 ml), idem pour le yaourt et j'ai ainsi pu faire des yaourts au citron (les bleus) et des yaourts à la vanille (en rose). Pour Halloween j'en avais fais des oranges !


La préparation est à verser dans les pots en verre. Une fois que la cocotte a fini ses 20 min et que vous avez évacué la pression, c'est le moment où il faut faire vite, mais pas trop pour ne pas tout renverser. En effet, la préparation est encore liquide à ce stade, si vous faites tout tomber, bah, y'a plus qu'à recommencer! Mais il ne faut pas être trop lent car la cocotte doit garder sa chaleur et donc rester ouverte le moins longtemps possible.

 


Disposez les pots dans le panier à vapeur de la cocotte et insérer le dans la cocotte encore chaude et encore pleine d'eau (ne surtout pas vider l'eau du départ qu'il y a dans la cocotte).







Refermez bien hermétiquement la cocotte et laisser reposer toute la nuit (la cuisson se fera tout doucement avec la chaleur de la cocotte pré-cuite, pas de cuisson supplémentaire nécessaire)! Le lendemain, les yaourts seront presque prêts! Encore une heure ou deux dans le frigo avant consommation et ils seront à point!
En moyenne, il faut les consommer dans la semaine.

A savoir : ils sont moins solides que dans le commerce. Une fois que vous y ajoutez du sucre et que vous touillez, le yaourt redevient en bonne partie liquide. Mais ce n'est pas non plus aussi fluide que de l'eau!

Pour environ 1€ (lait + yaourt du commerce) vous pouvez faire une dizaine de yaourts!

Plus tard j'essaierai une recette avec du crumble au fond, de la confiture, ou des spéculoos... Bref, des yaourts un peu plus élaborés pour les gourmands que j'ai à la maison!

Il ne reste plus qu'à se régaler pour pas cher et avec du bon lait frais! 
A vos fourneaux!



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

3 ans, comme Tchoupi !

Petit cours d'électricité

Cadeau de naissance : le gâteau de couches